Nouvelle Présidente pour la FMS

← Retour

Ada Marra, nouvelle Présidente de la Fondation Mère Sofia

Lausanne, le 24 mars 2011

La Conseillère nationale vaudoise Ada Marra vient d’être élue Présidente de la Fondation Mère Sofia ; elle succèdera à Catherine Lemelle dès le 1er juin 2011. Cette institution, spécialisée dans les problématiques de rue, est active depuis près de vingt ans sur le terrain, principalement dans la région lausannoise. Au travers de ses quatre entités – la Soupe Populaire, l’Echelle, le Parachute et Macadam Services – la Fondation Mère Sofia vient en aide aux plus démunis en s’attachant à agir quotidiennement au plus près des besoins de la rue, sans discrimination et dans le respect de la dignité humaine.

L’engagement d’Ada Marra au sein du Conseil de fondation de Mère Sofia témoigne de son attachement particulier pour cette institution, ses missions et ses valeurs. Se mobiliser concrètement en faveur d’une meilleure intégration des personnes les plus faibles, soutenir l’autonomie et le mieux-être, oser tendre la main à ceux qui souffrent, telles sont les valeurs qui animent Ada Marra au quotidien. En effet, la Conseillère nationale a notamment œuvré durant plus d’un an en qualité de bénévole au sein de la Soupe populaire. «Lutter contre la précarité et l’exclusion, tout en encourageant les bénéficiaires à s’autonomiser et à se responsabiliser ; voilà une approche de l’action sociale qui me touche et me convainc, raison pour laquelle je m’engage aujourd’hui pour la Fondation Mère Sofia » souligne Ada Marra, nouvelle Présidente du Conseil de fondation.

Bilan des réalisations menées:
A l’heure du passage de témoin, après 4 ans de présidence, Catherine Lemelle tire un bilan positif des réalisations menées au cours de son mandat en collaboration avec le personnel sur le terrain et les bénévoles, placés sous la direction de Christine Testa. La Fondation a par exemple renforcé ses liens avec la Ville de Lausanne et l’Etat de Vaud, débouchant notamment sur la contractualisation au niveau cantonal de deux de ses entités : Macadam Services – unité de réinsertion socioprofessionnelle à bas seuil d’exigence – et le Parachute – structure d’accueil pour adolescents en grande souffrance. Il s’agit d’une véritable marque de confiance des autorités envers le travail réalisé au quotidien par la Fondation Mère Sofia. « Nous avons su ancrer la Fondation dans un professionnalisme et une expertise aujourd’hui reconnus par les autorités » se réjouit Catherine Lemelle. La Fondation a également mené à bien le projet d’harmonisation des conditions sociales pour l’ensemble de ses collaborateurs. Une révision salariale – mise en conformité progressivement avec les conditions d’AvenirSocial, forme de CTT des travailleurs sociaux suisses – est notamment en cours de mise en place. La Présidente sortante a de plus rempli sa mission d’assainir les finances de la Fondation, clef de voûte de la capacité opérationnelle de ses entités. Avec un budget de 1,5 millions de francs annuels, la Fondation Mère Sofia alloue plus de 9 francs sur 10 à ses missions de terrain, une règle de conduite que Mme Lemelle s’est attachée à défendre tout au long de son mandat.

Personnes de contact:

Ada Marra, Présidente du Conseil de fondation
076 383 20 69, marra.ada@gmail.com

Catherine Lemelle, Présidente sortante du Conseil de fondation
076 323 00 71, catherine.lemelle@vd.ch

Christine Testa, Directrice de la Fondation Mère Sofia
021 661 10 15, info@fondation.ch

——————————————————————————–
La Fondation Mère Sofia : la rue avant tout !

Créée à Lausanne en 1992 pour soutenir la révérende Mère Sofia dans son travail de rue, la Fondation Mère Sofia vient en aide aux plus démunis, sans discrimination et dans le respect de la dignité humaine. Ses activités sur le terrain se déploient au travers de ses quatre entités :

La Soupe populaire : en allant à la rencontre des plus démunis, « la Soupe » offre chaque soir nourriture et chaleur humaine, au cœur de Lausanne, à tous les blessés de la vie ou gens de la rue souvent sans ressources, sans abri et sans famille.

Macadam Services : ce « fournisseur de coups de main » offre un premier palier vers les structures de réinsertion professionnelle. Allant par exemple de l’entretien d’un jardin à l’aide lors d’un déménagement, ces activités valorisent les compétences des bénéficiaires tout en rendant service aux particuliers et entreprises lausannoises qui mandatent cette entité.

L’Echelle: à l’aide d’un véhicule stationné à différents endroits de la Ville de Lausanne, l’Echelle est un véritable service social de rue qui offre orientation, soutien social et alimentaire à toute personne souhaitant agir pour retrouver sa pleine autonomie. Dans le cadre de cette action, la Fondation opère sur mandat de la Ville.

Le Parachute : lieu d’hébergement situé à Lausanne, il offre à des mineurs en grande souffrance, marginalisés ou en rupture, un lieu de vie adapté à leur situation afin de leur permettre de recréer un lien avec le milieu adulte.

www.meresofia.ch