Un nouveau directeur pour la fondation

← Retour

Yan Desarzens, nouveau directeur général de la Fondation Mère Sofia

Lausanne, le 6 décembre 2011. Yan Desarzens vient d’être nommé directeur général de la Fondation Mère Sofia ; il succèdera à Christine Testa dès le 1er janvier 2012. Cette institution, spécialisée dans les problématiques de rue, est active depuis près de vingt ans sur le terrain, principalement dans la région lausannoise. Au travers de ses quatre entités – la Soupe Populaire, l’Echelle, le Parachute et Macadam Services – la Fondation Mère Sofia vient en aide aux plus démunis en s’attachant à agir quotidiennement au plus près des besoins de la rue, sans discrimination et dans le respect de la dignité humaine.

Un parcours riche au service du terrain
L’engagement de Yan Desarzens en qualité de directeur général de la Fondation Mère Sofia témoigne de son attachement particulier à cette institution, ses missions et ses valeurs. Au bénéfice d’une formation d’assistant social et d’une solide expérience dans la prise en charge à bas seuil d’exigence, Yan Desarzens est d’ores et déjà actif au sein de la fondation en qualité de responsable de Macadam Services. Son parcours professionnel, riche et varié, l’a par ailleurs déjà amené à s’investir dans l’une des structures de Mère Sofia – le Parachute – à la fin des années nonante.

Fondation Mère Sofia: cap sur les besoins de la rue
Comme il aime à le dire, le voilà donc de retour à ses « premières amours » professionnelles. « Dans la société actuelle, trop souvent individualiste et élitiste, la mission de la Fondation Mère Sofia est indispensable pour soutenir les plus démunis. Ainsi, le travail de la fondation est essentiel afin, d’une part, d’épauler les personnes dans le besoin et, d’autre part, de permettre une analyse et la transmission d’une certaine réalité aux autorités et au grand public, sans jugement ni condescendance », explique Yan Desarzens en guise de fil rouge à son nouveau mandat.

Un départ: un bilan
A l’heure du passage de témoin, après 10 ans passés à la direction de la Fondation Mère Sofia, Christine Testa tire un bilan positif des réalisations menées au cours de son mandat. La Fondation a pu mettre sur pied des actions novatrices et audacieuses pour venir en aide aux personnes en situation d’exclusion et s’est vue reconnue par les autorités dans ces projets. Ce fut notamment le cas avec Macadam Services – unité de réinsertion socioprofessionnelle pour personnes fortement marginalisées – et le Parachute – structure d’accueil pour adolescents en grande souffrance. « Il s’agit d’une véritable reconnaissance par les autorités du professionnalisme et de l’expertise de la Fondation Mère Sofia dans le domaine du travail social à bas seuil d’exigence, avec des adultes ou des mineurs », se réjouit la directrice sortante, Christine Testa. Elle a également rempli sa mission d’assainir les finances de la fondation, clef de voûte de la capacité opérationnelle de ses entités. Avec un budget de 1,5 millions de francs annuels, la Fondation Mère Sofia alloue plus de 9 francs sur 10 à ses missions de terrain, une règle de conduite que Christine Testa s’est attachée à défendre tout au long de son mandat et qui continuera à l’être par le nouveau directeur.

A l’aube de fêter ses 20 ans d’existence l’an prochain, le Conseil de Fondation va – de concert avec Yan Desarzens – entamer un travail de réflexion quant aux lignes stratégiques de la fondation, ceci afin de continuer à garantir sur le long terme une action en lien direct avec les besoins du terrain.

Personnes de contact

Ada Marra, Présidente du Conseil de fondation
076 383 20 69, marra.ada@gmail.com

Christine Testa, Directrice de la Fondation Mère Sofia jusqu’à fin 2011
021 661 10 15, info@meresofia.ch

Yan Desarzens, futur Directeur de la Fondation dès le 1er janvier 2012
021 661 10 15, info@meresofia.ch